Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Livres, films, pièces de théâtre et spectacles en tout genre...
  • : « La culture est ce qui fait d'une journée de travail une journée de vie. » Georges Duhamel
  • Contact

Rechercher

Catégories

30 mars 2011 3 30 /03 /mars /2011 20:26

 

 

Résumé :

 

Créé à l'automne 2010, le Prix Concours est destiné à couronner un ouvrage original. Afin d'éviter les inutiles tentatives de corruption auxquelles se livrent certaines maisons d'édition, les membres du jury ont décidé, à l'unanimité, de respecter un strict anonymat. le Prix Concours 2010 a été attribué à La Tarte et le Suppositoire de Michel Ouellebeurre.

 

Mon avis :

 

Voici la petite découverte de la semaine, un livre d'une quarantaine de pages qui se lit en une petite demi heure, et qui a l'énorme avantage de ravir tous les détracteurs de Houellebecq.

 

Compte tenu du souvenir détestable que m'a laissée la lecture de La carte et le territoire, j'ai été attirée comme un aimant par ce livre au titre et à la présentation parodique. Je savais qu'il me reconcilierai avec les heures difficiles passées en compagnie de sa version originale. Et ce fut le cas. On rit beaucoup de cette histoire sans queue ni tête qui traduit avec brio le style désastreux de Houellebecq. On s'amuse dès la page des remerciements (ou cet auteur anonyme n'oublie pas de rendre hommage à Wikipedia).

 

Je n'ai plus grand souvenir de l'histoire en elle-même, qui reprend les personnages originaux (Jed, le père, Houellebecq). Je me suis surtout attachée à repérer les éléments parodiques du livre : les pages entières de définition à la wikipedia (sur les mouches par exemple), les longs passages de détails insignifiants (j'y ai retrouvé mes citations sur Ryanair et l'appareil photo) ou les considérations sur le père.

 

Un très bon moment à passer !

Partager cet article

Repost 0
Published by Eléa291
commenter cet article

commentaires

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -
.