Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Livres, films, pièces de théâtre et spectacles en tout genre...
  • : « La culture est ce qui fait d'une journée de travail une journée de vie. » Georges Duhamel
  • Contact

Rechercher

Catégories

1 décembre 2013 7 01 /12 /décembre /2013 00:47
[Théâtre] Les Décaféinés / Jarry dans Atypique

Résumé :

Influencés, entre autres, par l'univers des Deschiens, Les Décaféinés sont deux mecs au bout du rouleau qui chantent leur quotidien quelque peu dépressif...

Jarry vous catapulte dans une histoire rondement menée, celle de sa recherche d'emploi. L'occasion pour cet artiste à l'imagination foisonnante de dépeindre ses différentes expériences professionnelles, toutes plus loufoques les unes que les autres.


Mon avis :

Deux spectacles anti-déprime à voir en cette période pluvieuse et morose ! Dans des styles complètement différents, les deux shows détournent les petits et grands malheurs de la vie pour faire rire. Beaucoup d'eux-mêmes pour les Décaféinés, sorte de losers dont on adore se moquer ; et beaucoup des autres, que Jarry incarne à travers divers portraits déjantés. J'ai aimé le flegmatisme et le cynisme des Décafeinés, en particulier dans leurs petits intermèdes musicaux vraiment hilarants, et j'ai été épatée par l'énergie incroyable de Jarry qui se communique à toute la salle. Même si les sketchs sont un peu inégaux, les humoristes donnent de leur personne et l'on ressort de la salle le sourire aux lèvres et le coeur plus léger. Comme quoi on peut même rire du chômage ou de la dépression !

Au théâtre du Trévise, les Décaféines à 20h et Jarry à 21h30

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Eléa291 - dans Théâtre
commenter cet article
20 novembre 2013 3 20 /11 /novembre /2013 19:19
[Théâtre] Mensonges d'Etats

Résumé :

Londres, 1944. Quelques hommes vont faire chuter Hitler en orchestrant le plus grand mensonge de toute l'histoire de l'humanité.

Mon avis :

J'ai passé un bon moment devant cette pièce qui raconte un épisode méconnu de la 2e guerre mondiale. J'avais peur de deux choses : que les acteurs principaux (qui sont surtout des acteurs de cinéma et non de théâtre...) ne soient pas à la hauteur, et que la pièce soit trop plombante. Finalement, mes craintes se sont vite dissipées : dès les premières minutes l'humour cynique est au rendez-vous, et Samuel Le Bihan et Marie-José Croze offrent une prestation juste et honnête. J'ai cependant parfois été un peu perdu parmi les différents faits et personnages historiques, mais dans l'ensemble on comprend assez bien les enjeux de cette affaire qui a changé le cours de l'Histoire. On ressort du théâtre avec cette impression dérangeante mais fascinante que les guerres ne sont en réalité qu'un jeu de poker menteur. Et aussi avec l'envie de s'intéresser de plus près à l'opération Fortitude.

Au théâtre de la Madeleine jusqu'au 31 décembre

Partager cet article

Repost 0
Published by Eléa291 - dans Théâtre
commenter cet article
12 août 2013 1 12 /08 /août /2013 18:32
[Théâtre] Le dindon

Une pièce de Georges Feydeau

Mise en scène : Philippe Adrien
Avec : Vladimir Ant, Caroline Arrouas, Pierre-Alain Chapuis, Eddie Chignara, Bernadette Le Saché, Pierre Lefebvre, Guillaume Marquet, Luce Mouchel, Patrick Paroux, Alix Poisson, Juliette Poissonnier, Joe Sheridan, François Raffenaud…

Résumé :

Deux jeunes femmes qui ont juré de prendre un amant si elles étaient trompées, deux sémillants noceurs tout prêts à leur rendre ce service, une volcanique Anglaise qui menace de se suicider, un Londonien à l’accent marseillais... Qui trompe qui ? Qui sera le dindon de la farce ?

Mon avis :

A l'affiche du théâtre St Martin, la dernière a eu lieu hier donc si vous n'avez pas eu la chance de voir cette version loufoque du Dindon, il ne vous reste que vos yeux pour pleurer...

Car c'est avec jubilation qu'on suit les histoires de séduction, de tromperie et de vengeance de ces couples hauts en couleur. Pas fan à la base de tout ce qui est marivaudage (en tout cas à l'écrit), le texte de Feydeau prend toute sa dimension sur scène, porté par des acteurs tous aussi formidables les uns que les autres (mention spéciale au macho Eddie Chignara et à la séduisante Alix Poisson). Et on se rend compte du plaisir que l'on offre à nos oreilles et à notre cerveau en écoutant un texte classique. Les décors fantasmagoriques (avec le plateau tournant qui donne lieu à une première scène de toute beauté !) et les superbes costumes finissent de rendre cette version du Dindon incontournable.

Partager cet article

Repost 0
Published by Eléa291 - dans Théâtre
commenter cet article
Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -
.