Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Livres, films, pièces de théâtre et spectacles en tout genre...
  • : « La culture est ce qui fait d'une journée de travail une journée de vie. » Georges Duhamel
  • Contact

Rechercher

Catégories

22 novembre 2013 5 22 /11 /novembre /2013 21:27
[Littérature] Une année qui commence bien - Dominique Noguez

Résumé :

Dans ce récit autobiographique, l'auteur raconte le début tumultueux de sa relation amoureuse avec Cyril Durieux, très beau jeune homme aussi attendrissant que cruel, obsédant et néanmoins volatil. A partir de ses souvenirs, de ses carnets, de ses photos, Dominique Noguez revient sur cette rencontre qui a profondément affecté sa vie.


Mon avis :

J'ai eu le plus grand mal à me détacher de ce roman. J'ai fait durer sa lecture autant que possible, sur plusieurs semaines, non parce que le livre me tombait des mains mais parce que je redoutais de le quitter. J'ai passé des moments merveilleux avec Dominique Noguez. Il y a beaucoup de souffrance dans ce récit, et pourtant j'avais hâte, chaque soir, de retrouver Dominique et Cyril, en me demandant quelle nouvelle mésaventure ce dernier allait encore faire subir à l'auteur. Et quelles raisons allait invoquer Noguez pour se justifier de rester à endurer tout cela. C'est vrai qu'on s'interroge parfois sur ces raisons, mais l'on se rend vite compte qu'il n'y en a pas, ou en tout cas qu'elles sont à l'image de la passion : irrationnelles. Alors j'ai compatis, je me suis prise d'affection pour l'écrivain qui s'aime si peu qu'il accepte de n'avoir que des "lambeaux d'amour". Et puis j'ai lu ses théories sur la passion, l'amour, la vie, avec beaucoup d'intérêt et d'approbation. J'ai aimé sa façon de parler littérature, musique, théâtre, car il exprime parfaitement bien le principe fondateur de la culture : rendre la vie plus belle, ou en tout cas plus douce.

Un roman magnifique, bien loin de l'autofiction dont j'ai horreur, et à des années-lumière d'une vulgaire Christine Angot évoquée à la fin du livre. Une année qui commence bien est une autobiographie dans ce que ce genre a de plus beau, rien n'est travesti, tout est honnête. Dominique Noguez se livre au lecteur dans un style brillant pour finalement atteindre l'universel.

Partager cet article

Repost 0
Published by Eléa291 - dans Littérature
commenter cet article

commentaires

Valérie 23/11/2013 10:40

C'est marrant que tu utilises le terme de roman pour qualifier ce que tu dis être, à juste titre, un récit autobiographique. Il est touchant dans sa solitude,Noguez, en tout cas dans sa manière de raconter cette solitude.

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -
.