Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Livres, films, pièces de théâtre et spectacles en tout genre...
  • : « La culture est ce qui fait d'une journée de travail une journée de vie. » Georges Duhamel
  • Contact

Rechercher

Catégories

20 août 2010 5 20 /08 /août /2010 01:18

 

 

Résumé :

 

Le voyage dans le passé est l'histoire des retrouvailles au goût amer entre un homme et une femme qui se sont aimés et qui croient s'aimer encore. Louis, jeune homme pauvre mû par une " volonté fanatique " tombe amoureux de la femme de son riche bienfaiteur, mais il est envoyé quelques mois au Mexique pour une mission de confiance. La Grande Guerre éclate. Ils ne se reverront que neuf ans plus tard. L'amour résiste t-il à tout ? A l'usure du temps, à la trahison, à une tragédie ? Dans ce texte bouleversant, jamais traduit en français jusqu'à ce jour, on retrouve le savoir-faire unique de Zweig, son génie de la psychologie, son art de suggérer par un geste, un regard, les tourments intérieurs, les arrières-pensées. les abîmes de l'inconscient.

 

 

Mon avis :

 

 

J'ai un peu hésité avant de laisser mon avis sur ce livre, car il n'a malheureusement pas presenté un grand intérêt pour moi. Je n'ai pas vraiment détesté, cela m'aurait au contraire permis d'écrire un article critique sur ce qui m'avait déplu, c'est simplement qu'il ne m'a fait ni chaud ni froid. Le genre de livre qui se lit très vite et qui s'oublie dix minutes après. Je suis déçue car Zweig est un auteur que j'apprecie en temps normal.

 

Que dire donc de cette nouvelle, retrouvée miraculeusement plus de 60 ans après sa mort? Une histoire assez banale, d'un homme pauvre et d'une femme riche et mariée qui tombent amoureux, sont séparés par la vie et se retrouvent des années après. Mouais...

 

Je ne me suis pas attachée au couple, la perspective d'éventuelles retrouvailles n'éveillait pas grand chose chez la lectrice que je suis. Le personnage masculin ne m'a pas beaucoup plu. La fin (y a-t-il une vraie fin?) est à l'image du livre : frustrante. On retrouve l'obsession de Zweig pour la guerre, la scène qui s'y rapporte vers la fin est assez réussie, accordons-le!

 

En bref, si vous voulez découvrir Zweig, ne commencez pas par ce livre!

Partager cet article

Repost 0
Published by Eléa291
commenter cet article

commentaires

Luna 19/01/2013 08:55

Contrairement à toi, j'ai beaucoup aimé ce livre : j'adore l'écriture de l'auteur et j'ai apprécié que son histoire "toute bête" me fasse autant ressentir d'émotions..

SYLVIE 25/08/2010 12:09


Bonjour un joli blog
J’aime beaucoup
À mon tour de t'invite
Au bord de mer
Prévoir des bottes et un parapluie
Amitié


Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -
.