Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Livres, films, pièces de théâtre et spectacles en tout genre...
  • : « La culture est ce qui fait d'une journée de travail une journée de vie. » Georges Duhamel
  • Contact

Rechercher

Catégories

23 septembre 2010 4 23 /09 /septembre /2010 21:19

 

 

 

 

Résumé :

 

 Dans une petite ville du Chili oppressée par le régime de Pinochet, une boucherie de quartier est le théâtre de curieuses rencontres : des réunions obscures s’y tiennent, des passions s’y nouent...Un enfant aux yeux de nuit, une institutrice révolutionnaire et un boucher fort en gueule composent ainsi le trio majeur de cette fable teintée d’humour et de poésie. Mais derrière l’apparente naïveté s’esquisse une condamnation amère des régimes totalitaires...

 

 

Mon avis :

 

Voici mon dernier achat lecture qui date du Livre sur la Place de Nancy le week-end dernier. Le resumé de la quatrième de couverture m'a intéressée par son évocation de la dictature chilienne accompagnée de cette histoire d'amour originale. Je ressors de ma lecture avec un avis mitigé.

 

Le style de l'auteur (bien que certaines tournures me laissent sceptique quant à la traduction) est agréable et plutôt poétique, avec de belles métaphores. Les personnages, hauts en couleurs, sont attachants (surtout Tom le petit garçon) et les événements sont décrits de sorte que le lecteur se croit véritablement immergé dans l'histoire.

 

Cependant, je reste sur ma "fin" après avoir tourné la dernière page. Le roman est trop bref (80 pages) et ne permet pas, à mon sens, d'approfondir les sujets évoqués. La dictature est à peine traitée alors qu'elle est la clé de la scène finale. Une fin qui par ailleurs se révèle trop abrupte même si l'idée me semble bonne. De ces éléments nait une impression de superficialité qui nuit à l'appréciation du roman, ce que je trouve très dommage.

 

Je ne renonce pas à Gaetaño Bolán pour autant, et lirai donc son deuxième roman intitulé Treize alligators pour me forger un avis plus précis sur cet auteur.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Eléa291
commenter cet article

commentaires

Nico 08/05/2011 18:46


Cela paraît peut-être un peu superficiel car le sujet de la dictature est plus suggéré que vraiment traité, et du fait de la dimension de conte du texte. j'ai pour ma part tout de suite embarqué
dans ce roman, que j'ai énormément apprécié. Une très bonne lecture de mon point de vue.


pimprenelle 06/02/2011 12:19


Pour ma part, j'ai beaucoup aimé ce récit. C'est vrai que c'est un peu court, mais finalement, tout est suggéré et je trouve que c'est encore pire.
Par contre, il me semble que l'auteur écrit en français, et qu'il ne s'agit pas d'une traduction.


Eléa291 12/02/2011 21:03



Ah oui tu as raison pour l'absence de traduction, merci pour cette information que j'ignorais ! Un mauvais point de plus dans ma critique ...



Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -
.